ARCS
Fabrication des arcs ''Primitifs''
Gery BONJEAN & Emmanuel MARTIN

LES FLÈCHES

Introduction

Les puristes fabriquent eux-mêmes leurs flèches de manière primitive. C’est un travail intéressant, relativement difficile et surtout très long. Sans vouloir être pessimiste si vous avez déjà eu du mal à réaliser votre arc ne cherchez pas à réaliser vos flèches de manière primitive. La fabrication va pour ces puristes jusqu'à tailler dans la pierre les pointes de flèches. Il est plus courant de rencontrer des archers qui taillent leurs empennes dans des plumes d’aile ou de queue de dinde. L’empenne est le nom donné à une plume taillée pour une flèche.

Pour ma part j’achète les fûts de bois, les pointes, les plumes, les encoches et me contente d’en réaliser l’assemblage. Cette année j’ai acheté un emporte-pièce pour tailler mes empennes et j’attends les fêtes de fin d’année pour récupérer quelques belles plumes de dinde et d’oie. Sur les arcs simples on est obligé d’utiliser des plumes naturelles car ces arcs sont dépourvus de repose flèche laissant passer les plumes semi-rigides en plastique. Vous trouverez facilement trois diamètres de fût (5/16, 11/32 et 23/64 de pouce) chez votre marchand favori. En plus de son diamètre le fût est aussi calibré par sa flexibilité ou spine en anglais. Cette flexibilité est donnée par une fourchette de poids en livres, par exemple 50-55 livres. Cette fourchette veut dire que le fût aura une flexibilité adaptée à un arc d’une force comprise entre ses deux extrémités à une allonge de 28 pouces. Attention ces valeurs sont données pour des arcs modernes et ne sont pas valables pour les arcs simples tels que flatbows et longbows anglais. En effet sur les arcs modernes la flèche passe pratiquement au milieu de l’arc grâce à la fenêtre d’arc. Ce n’est pas le cas pour les arcs simples pour lesquels la flèche est largement déviée par la poignée. Il vous faudra tenir compte de cette différence et utiliser des fûts plus souples de 5 à 10 livres que la force de l’arc. Par exemple utilisez un fût d’un spine de 45-50 si votre arc pèse 55 livres.

:

La figure A montre l’angle que fait la flèche avec l’axe du déplacement de la corde sur un longbow anglais. La figure B montre que l’angle est pratiquement nul sur un arc moderne. Cette différence met en évidence la nécessité d’utiliser des flèches plus souples si on ne veut pas que les flèches tirées avec un longbow ou flatbow (Selfbow) partent à gauche de la cible.

:

Le spine d’un fût est fonction de la nature du bois et aussi de son diamètre. Couramment un diamètre de 5/16 conviendra à des forces d’arcs jusqu’à 45/50 livres, 11/32 à des forces jusqu’à 60/65 livres et 23/64 à des forces supérieures à 65 livres.

Une autre information importante est la relation entre la force de l’arc et le poids minimum de la flèche. 6 grains par livre de puissance de l’arc est la valeur minimale. En dessous de cette valeur c’est un peu comme si l’on tirait l’arc à vide. Par exemple un arc de 50 livres tirera une flèche d’un poids minimum de : 50 fois 6 grains donc 300 grains soit environ 20 grammes.

La qualité de la flèche est plus importante que la qualité de l’arc. En d’autres mots vous pouvez avoir de bons résultats avec un arc de qualité moyenne et de bonnes flèches alors qu’il est très difficile d’obtenir des performances avec un bon arc et de mauvaises flèches.

Voici quelques conseils pour vous aider à choisir vos fûts. Personnellement je monte mes flèches par 6 ou 12 et il est indispensable qu’elles respectent les mêmes critères. Il y a pour moi quatre facteurs principaux qui sont par ordre d’importance : le spine, la rectitude, le sens des fibres et le poids.

Le spine

Il est indispensable d’avoir dans le même lot de fûts le même spine. Cela peut paraître évident mais ce n’est pas si facile. Les fûts sont livrés aux magasins triés par spine de 5 en 5 par exemple 45-50 ou 50-55. En confiance ces commerçants vous les revendent suivant le spine marqué. Ils se trompent et ils vous trompent comme ils ont été trompés. Sur une série de 12 fûts si vous les passez dans un appareil de mesure de spine vous pouvez trouver au mieux 10 fûts au spine annoncé et au pire 4 ou 5. Choisissez donc d’acheter vos fûts chez un commerçant qui possède un appareil de mesure de spine.

La rectitude et les fibres

Ces deux facteurs vont de paire. La rectitude se contrôle facilement en faisant rouler les fûts sur une surface plane. Si ça tourne rond c’est bien mais cette méthode permet seulement d’éliminer les trop mauvais fûts. Maintenant regardez de près ceux qui tournent rond et ceux qui ne tournent pas trop mal. Les bons fûts sont ceux qui ont les fibres du bois (les cernes de croissance) rectilignes et parallèles à l’axe longitudinal du fût. En effet le bois est une matière vivante ce qui veut dire que le bois bouge avec le temps. Si les fibres sont bien droites et parallèles vous aurez plus de chances que vos fûts restent droits avec le temps. Ne rêvez pas le fût parfait n’existe pas et il est facile de corriger par simple torsion les petits défauts de rectitude.

Le poids

Il y a de fortes différences de poids entre les fûts en bois, bien qu’ils soient de même longueur et de même diamètre. L’archer averti sélectionne aussi ses fûts par leurs poids. Bien peu de commerçants contrôlent le poids de leurs fûts, du reste cette opération ne peut être réalisée efficacement seulement après leur mise à votre allonge.

En conclusion, je dirai que si vous trouvez un commerçant qui a un spine testeur et qui vous laisse sélectionner vos fûts, et si en plus vous voulez les trier par poids, vous serez obligé de les acheter par 50 ou 100, de les mettre à longueur et de les trier ensuite par poids.

Pensez bien quand vous montez vos flèches que les cernes des fûts devront être perpendiculaires à l’axe de la corde. Vous devez donc faire attention à ce facteur lors du passage des fûts au spine testeur. Certaines essences ont des résistances qui varient de 10 à 15 livres suivant l’orientation des cernes.

L’orientation de cernes du fût des flèches doit être perpendiculaire à l’axe de la corde.

Le cresting

Tirer les flèches de tout le monde ne vous conviendra sûrement pas si vous avez passé des heures à réaliser votre arc. En français le mot cresting se traduirait par le marquage de ses armoiries. Il est utilisé maintenant pour l’action de personnaliser les flèches à l’aide d’anneaux de couleur sur les fûts. Cette méthode était pratiquée par les Indiens d’Amérique qui, par ces couleurs, définissaient l’appartenance à la tribu le propriétaire. L’indien conservait tout au long sa vie les mêmes signes sur ses flèches. Les archers contemporains eux pour reconnaître leurs flèches lors des concours utilisent les couleurs des plumes et des encoches. Le cresting est principalement utilisé de nos jours par les tireurs de fûts bois.

Les fûts bois ont un défaut qui peut être du reste facilement corrigé, ils ne résistent pas bien à l’humidité. La solution, bien sûr, est de ne jamais sortir ses flèches par temps pluvieux ou humide, mais le remède évident est de les recouvrir de vernis ou d’un produit hydrofuge. Cette couverture ajoute, en plus de la résistance à l’humidité, un toucher beaucoup plus agréable aux flèches. Certains utilisent des vernis brillants passés par trempage ou par plusieurs couches au pinceau. Pour ma part, je trouve que cela donne un aspect plastique et synthétique ne respectant pas le bois. D’autre part, la qualité du vernis devient très importante pour ces couches épaisses car, par exemple, dans les cibles en paille compressée des fragments de paille colle à la plupart des vernis. Les goûts et les couleurs ça ne se discute pas, je préfère les meubles cirés aux meubles vernis.

Vous avez devant vous votre série de fûts, si leur surface n’est pas bien lisse un petit passage au papier de verre très fin est nécessaire. L’étape suivante consiste à coller l’encoche d’un côté du fût, préalablement taillé à l’aide d’un petit outil spécial ressemblant à un taille-crayons. Vous trouverez là encore cet outil dans votre magasin favori ou un archer vos prêtera le sien. La colle vous la trouverez aussi dans les magasins spécialisés. Une fois toutes vos encoches collées coupez vos fûts à votre allonge. Puis taillez le cône qui recevra la pointe de flèche. Pour ma part, je fixe les pointes, après les avoir dégraissées par trempage dans du trichlorethylene, avec une colle du style Araldite. Le dégraissage est impératif pour les pointes de flèches noires car ce brunissage est réalisé par trempage des pointes chauffées dans de l’huile froide. Sans ce dégraissage vous perdrez vos pointes dans les cibles en paille compressée ou en matériaux durs. Puis à l’aide d’une paille de fer très fine polissez bien vos fûts puis dépoussiérez-les en les frottant avec un chiffon propre et doux. Vos fûts sont maintenant prêts à être décorés.

Il va vous falloir un peu de matériel. Mon équipement est très simple et peu coûteux. Il se compose de quelques tubes de couleurs (peinture acrylique) et d’un pinceau fin achetés dans une boutique de beaux-arts. Reste le problème de faire tourner le fût pour peindre des anneaux de couleurs le plus régulièrement possible. Mon premier montage fut réalisé en 10 secondes en fouillant dans la boîte de LEGO de mon fils. Trois roues montées en quinconce sur une plaque et mes fûts posés dessus tournaient facilement. Ce montage est plein d’avantage mais la mise en rotation du fût ainsi que son maintien sur les roues occupent pleinement une main.

:

Un simple montage de LEGO permettant de faire tourner le fût pour le cresting. Si vous trouvez plus simple, c’est que vous n’avez pas de LEGO à portée de main.

:

Mon deuxième montage est en gros une copie des machines spécialisées que l’on trouve aux USA ou difficilement en France, mais qui, de par leur prix, sont réservées aux professionnels ou à une élite. Ces machines sont très simples et composées d’une planche sur laquelle est fixé à une extrémité un moteur qui entraîne l’encoche de la flèche et de l’autre une pièce en forme de V qui supporte son extrémité.

Le problème est de trouver un moteur qui tourne à la bonne vitesse. Pas de problème vous trouverez ce type de moteur dans les rayons des magasins vendant des barbecues. Ces petits moteurs à pile, qui du reste sont peu efficaces pour faire tourner un poulet, sont parfaits pour faire tourner vos flèches. Il ne reste plus qu’à tailler un petit bout de bois carré d’un côté, pour se coincer dans le réceptacle du moteur prévu pour la broche, et en forme de tournevis plat de l’autre pour se coincer dans l’encoche de la flèche. Fixez le moteur d’un côté de la planche et ajustez un support en V à l’autre extrémité de la planche afin de maintenir la flèche dans l’axe du moteur.

:

Montage très efficace pour le cresting utilisant un moteur à pile de tourne broche (barbecue) fixé sur une planche. La flèche repose de l’autre côté sur un support en forme de V.

:

Montez un fût dans votre machine il ne vous reste plus qu’à être créatif en réalisant des bagues à vos couleurs avec votre petit pinceau. Certains se servent des couleurs pour identifier le spine de leurs flèches. Par exemple des bagues rouges et bleues pour les spines de 45/50 bleus et jaunes pour 50/55 et ainsi de suite suivant vos goûts. Une fois toute votre série peinte, laissez sécher une demi heure. L’acrylique sèche très vite même trop vite, donc ne sortez pas trop de peinture de vos tubes. Avant de vernir vos fûts vous pouvez en teindre tout ou partie en utilisant des teintures à bois.

Pour ma part, j’aime conserver la couleur du bois. Avec un pinceau à poils souples passez une couche d’un vernis d’extérieur sur toute la longueur du fût. Le lendemain, polissez vos flèches avec de la laine de fer très fine. Si l’état de surface n’est pas assez beau ou que le bois a absorbé complètement votre vernis, repassez simplement une autre couche de vernis et le lendemain repassez vos fûts à la laine de fer. Cette méthode ne vous donnera pas des fûts brillants, elle vous donnera des flèches polies respectant la nature du bois et résistantes à l’humidité.

:

Quelques exemples de cresting, c’est sûr c’est bien plus beau en couleur.

Il ne vous reste plus qu’à coller l’empennage et vos flèches seront obligées d’atteindre leur but ou presque. Coller les plumes, oui! Mais comment ?

:

:

:

L’empennage

Les plumes naturelles, aussi appelées empennes, que l’on utilise pour les flèches et que vous trouverez chez les marchands sont taillées dans les plumes des ailes. Elles proviennent le plus souvent de dindons et d’oies. Les oiseaux ont deux ailes donc vous trouverez des empennes de plumes d’ailes droites et empennes de plumes d’ailes gauches. Vous devez penser que je délire avec mes oiseaux à deux ailes, mais en France très peu de commerçants font la différence. Si vous achetez des plumes aux USA 95% des commerçants vous demanderont : droite ou gauche ? Pourquoi cette différence ? Il y a deux façons pour monter les plumes sur les flèches. Elles sont collées soit parallèlement au fût soit en hélice. Si vous montez des plumes d’aile droite parallèlement au fût quand votre flèche volera, elle aura tendance à tourner sur elle-même dans le sens des aiguilles d’une montre. Donc si vous montez vos plumes droites en hélice, cette hélice devra être à droite. Si vous êtes gaucher l’hélice à droite vous donnera de meilleurs résultats. Ceci ne vient pas d’une observation personnelle mais est un lieu commun aux USA.

ü       Souvenez-vous : Pour les droitiers plumes d’ailes gauches et si montées en hélice utiliser l’hélice à gauche.

ü       Pour les gauchers plumes d’ailes droites et si montées en hélice utiliser l’hélice à droite.

Vous reconnaîtrez une plume gauche en la plaçant perpendiculairement à la ligne de vos épaules pointe en avant, le rachi dépasse sur la base de la plume à droite. Pour une plume droite et dans la même position le rachi sera sur votre gauche. Pour les arcs simples je préfère monter mes plumes en hélice car ce type d’empennage redresse plus vite la trajectoire de la flèche. Côté matériel là, vous n’y coupez pas il vous faut acheter ou vous faire prêter une empenneuse.

A gauche, sur la photo, exemple d’un empennage en hélice à droite et à droite, d’un empennage à gauche.

.